Retourner au homepage Le Jardin de ma Soeur Programme Souvenirs Voisinage Changer la langue
logo Le Jardin de ma Soeur
chanson

accueille: Jean-Jacques Kira
( (UN HIVER AU JARDIN - festival de la chanson française) )
retour
Liens Liens

DÉBUTS

Jean-Jacques Kira est né le 27 décembre 1947 à Bruxelles. Son papa était chocolatier-confiseur. Au départ, rien ne le prédisposait à la musique. Vers l'âge de dix-sept ans, il fait la connaissance du chanteur Belge Robert Cogoi. Un an plus tard, il devient son choriste et parcourt la Belgique en galas et tournées. Parallèlement, il suit des cours de chant chez Michette Lelong et chante dans un petit orchestre de bal : « Les Gémini's ». Après son service militaire, il travaille plus sérieusement la chanson et surtout la composition et participe au Festival d'Obourg. Il commence à chanter dans de petits spectacles à Bruxelles et en province, participe à quelques concours qu'il gagne quelques fois et perd souvent. Ce qui ne l'empêche pas de continuer. Il chante au ‘Grenier aux Chansons' à Bruxelles. En 1968, il gagne enfin la ‘Clé d'Or' à Mons et est finaliste du Festival de Bastogne. Il rencontre Irène Deneuville et Mireille Bastin qui lui écrivent des textes. Il monte un petit orchestre avec notamment le guitariste Jean-Marie Dohan. En Juillet 1971, il est finaliste du festival de la chanson française à Spa avec Catherine et Maxime Leforestier et sort ses premiers 45 tours. L'année suivante, il participe à l'émission télévisée ‘La Caméra d'Argent'. Il tourne chaque week-end dans de petits galas en province et quelques cabarets bruxellois avec sa petite formation.


PARIS

En janvier 1975, il part habiter Paris. Il chante dans les cabarets montmartrois (Lapin Agile, Chez Ma Cousine, Le Tire-Bouchon). Il devient ami avec Jean Vallée qui l'épaule et avec Annie Cordy, ses compatriotes belges ! Il participe pendant trois semaines consécutives à l'amission ‘Les Découvertes de TF1' dont l'aboutissement est une tournée où il chante à chaque étape de la course cycliste ‘Le tour de l'Avenir'. Dany Saval le choisit en 1978 pour participer à la comédie Musicale ‘Pénélope' dont elle à écrit les textes.. Ce spectacle fera l'objet de l'enregistrement d'un double album chez Trema et plusieurs émissions de radio et télévision. A cette même époque, il est finaliste d'un concours de chant sur RTL : ‘Trois minutes pour devenir célèbre' et signe un contrat d'essai avec Barclay. Celui-ci se soldera par un échec ; Barclay ayant cédé sa maison de disque à Phonogram. L'année suivante, il est finaliste de la ‘Rose d'Or d'Antibes' avec ‘Et puis l'amour a disparu', chanson écrite par Jean Vallée et Jacques Demarny.


ETRANGER

Dès 1981, il sillonne la France de cabarets en cabarets et part donner une première série de concerts au casino de Dakar (Sénégal). Il fait quelques galas en Suisse, à Neufchâtel et à Zurich. Ensuite, ce sera le Zaïre et surtout le Cameroun où il tourne pendant plusieurs mois. Il participe à l'émission ‘La bonne Etoile' de Jean Vallée sur la RTBF avec notamment : Isabelle Aubret, Hervé Villard, Nicolas Peyrac et Linda de Suza, et fait quelques émissions de télévision régionales en France. Au milieu des années quatre-vingt, il part assez fréquemment au Québec et finit par y rester plusieurs mois, voire quelques années. Il y chante dans des boîtes à chanson. RETOUR EN France

En 1992, après plusieurs années d'errances, il rentre en France et pose ses valises à Reims. Il enregistre un nouveau disque (DD) en auto-production. Le titre phare de cet enregistrement est une composition de Jean Vallée : ‘Amoureux encore une fois'. Il chante dans des caves en Champagne. Vu le succès de ce dernier CD, il récidive avec un single de sa composition : ‘Comme la Mer'. Il participe à trois galas avec le groupe à succès : ‘Les Pow-wow'. Il sort en CD un enregistrement public réalisé à Montréal au ‘Bistrot d'Autrefois'. Tout en continuant de tourner surtout dans l'Est de la France, il continue d'écrire des chansons et en 2003, sort un CD en Belgique, chez Hebra, où se mélangent nouvelles versions d'anciennes chansons et nouvelles compositions. Du 18 au 22 décembre 2003, il fait la première partie du spectacle d'Annie Cordy au Casino de Paris.

AUJOURD'HUI

Il s'attelle à l'enregistrement des versions italiennes et allemandes de deux de ses compositions : ‘Comme la Mer' et ‘Il te reste la Musique'. IL prépare également un nouveau CD qui sortira vraisemblablement au début de 2005.

Jean-Jacques Kira a son propre site :
KIRA
Jean-Jacques Kira
 
Saison: hiver 2005

    Qui contribue à ce spectacle?

Paroles: Jean-Jacques Kira
SUR LES PLANCHES
Musique: Benjamin Eppe (Piano), Jean-Jacques Kira, Jean-Marie Dohan (Guitare, Arrangements), Paul Dubois (Contrebasse)
Jours et heures
Un Hiver au Jardin (Festival de Chanson Française)
du jeudi 20 au samedi 22 janvier 2005

représentation à 21h00
le jeudi, le vendredi et le samedi
website:
Xites
L'estaminet est ouvert du mardi au samedi de 20h00 à 01h00 du matin, avant et après le spectacle...
Pendant les heures de spectacle, il n'est pas accessible.