Retourner au homepage Le Jardin de ma Soeur Programme Souvenirs Voisinage Changer la langue
logo Le Jardin de ma Soeur
théâtre-cabaret

accueille: Les Diablogues
( de Roland Dubillard )
retour
Liens Liens

"C'est un peu le sens de mon écriture.
Il y a un machin qui ne marche pas.
Il faut essayer de résoudre la difficulté.
Mais elle demeure.
On se jette à l'eau, c'est tout,
en espérant qu'on pourra nager."
Roland Dubillard
(Entretien avec M. Lindon
paru dans le journal Libération du 23 oct. 1997)


Roland Dubillard naît à Paris en 1923.

Dès 1953, il entame sa carrière comme acteur :
il est Grégoire dans une suite de dialogues
entre deux personnages,
Grégoire et Amédée,
diffusée quotidiennement dans une émission radiophonique.
Nous les retrouverons à la scène en 1975
dans les Diablogues.

Là où un Buster Keaton utilise son corps,
Dubillard crée le burlesque dans le langage.
Il s'empêtre comme à dessein
dans les mots les plus simples:
le moindre d'entre eux
et la phrase la plus banale
provoquent en chaîne des catastrophes de malentendus,
ouvrent des gouffres d'incompréhension
et déclenchent un vertige majeur:
car il n'y va pas d'autre chose,
dans cette œuvre apparemment bafouillante et incontrôlée,
que d'une interrogation essentielle sur l'identité.
(www.theatre-contemporain.net)

L'absence, l'indifférence, le statut de l'artiste
sont au centre d'un questionnement permanent
reliant entre eux chacun des personnages
- ou plutôt l'Unique personnage -
de l'œuvre dramaturgique de Roland Dubillard.


Et "Radio Nostalgie" nous accompagne dans cette amusante aventure : NOSTALGIE
Les Diablogues
 
Saison: printemps 2005

    Qui contribue à ce spectacle?

Texte: Roland Dubillard
SUR LES PLANCHES
Interprétation: Denis Carpentier, Evelyne Demaude, Valerie Pilate
EN COULISSES
Mise en scène: Evelyne Demaude, Valerie Pilate
Jours et heures
du mercredi 06 avril au samedi 16 avril 2005

représentation à 21h00
les mercredis, jeudis, vendredis et samedis
website:
Xites
L'estaminet est ouvert du mardi au samedi de 20h00 à 01h00 du matin, avant et après le spectacle...
Pendant les heures de spectacle, il n'est pas accessible.